Du Palais des Comtes de Poitou et Ducs d'Aquitaine ne subsiste aujourd'hui que la Tour Maubergeon située à l'arrière du palais de justice de Poitiers. Ce palais, résidence d’Aliénor et des siens, reflète encore l'âme et la flamboyance de la dynastie des Plantagenêts

Aliénor nous a légué la grande salle, aujourd'hui salle des Pas Perdus, qu'elle a fait aménagée de 1192 à 1204. Dans cette pièce, vivait toute la cour d'Aliénor, sa cour d'Amour, mais on pouvait aussi déjà y rendre la justice. La Tour Maubergeon et la grande salle sont les témoins d'un style bien particulier, le gothique Plantagenêt (ou Angevin).

 

Richard Cœur de Lion est mortellement blessé au château de Châlus Chabrol le 6 avril 1199.

Lieu de naissance présumé d'Aliénor

La reine Aliénor d'Aquitaine serait née à Nieul-sur-l'Autise. Sa mère, Aénor de Châtellerault, fut inhumée dans l'abbaye royale Saint-Vincent de Nieul sur l'Autise.

Une fois la Normandie possession anglaise, on assiste à l’église de Domfront au baptême de la fille d'Henri II d’Angleterre et d'Aliénor d'Aquitaine, en octobre 1162. Prénommée également Aliénor, c’est elle qu’on retrouvera quelques années plus tard en chemin pour rencontrer son futur mari, Alphonse de Castille, au château de Puivert ... elle aura une fille, Blanche de Castille, future mère du roi de France Saint Louis.

 

L'abbaye Notre-Dame de Beaugency a été construite au XIIᵉ siècle. Elle a été témoin de grands épisodes de l'histoire de France, dont le célèbre concile de Beaugency qui se tient en mars 1152. Celui-là consiste en l’annulation du mariage d’Aliénor d’Aquitaine avec le roi de France Louis VII.